Hier

 Le 1er février 1954, sur une antenne radio, l'abbé Pierre lançait un appel pour  une insurrection de la bonté :
 " Mes amis au secours! une femme vient de mourir gelée cette nuit à 3 heures sur le trottoir en serrant sur elle le papier par lequel on l'avait expulsée (...)"

 Les Marseillais vont se mobiliser

" C'est dans ma maison que va naître la communauté de Marseille", confie André PINATEL, durant l'hiver 56 le thermomètre descend très bas (-20°) Avec la paroisse de Saint Michel, gérée à cette époque par le curé Georges Mollard, et quelques amis André Damien, Maurice Virieux, le docteur Jean René, Maurice Batigne et d'autres nous organisons un centre d'accueil. Nous recevons 85 personnes en grande précarité. Lorsque la température remonte, je leur propose de créer une communauté Emmaüs. Un ancien Henri Léger, qui a fréquenté une communauté sur Paris, est chargé de prendre les inscriptions, 5 seulement donnent leur nom. Ils vont habiter chez moi à Saint Défendant "

Philippe De Fontanges, nouveau curé de Saint Michel, ami de la comtesse Lili Pastré, connaissant la grande générosité de celle-ci, obtient qu'elle cède une partie de la campagne à la condition d'entretenir le tombeau de son mari.
La communauté Emmaüs Pointe Rouge voit le jour…

on continue

Les premiers ramassages

Les premières " ramasses " d'objets et de meubles sont effectuées gratuitement par l'entreprise Pierre Terrin, patron de la Société Provençale des Ateliers Terrin et petit à petit des bénévoles sont venus en masse apporter leur aide.
Emmaüs Pointe rouge a ainsi pu prendre son envol.
Les "chiffonniers" sont devenus "compagnons", les communautés se sont structurées.

L'homme est considéré dans sa globalité

Les communautés Emmaüs pratiquent l'accueil inconditionnel. La personne en détresse doit être accueillie sans distinction de race, de religion, de sexe ou... de situation administrative. Pour nous c'est très clair, la misère n'a pas de papier!
Notre rôle est donc de permettre à chacun de retrouver sa dignité à travers une activité solidaire. L'accueil du nouveau compagnon se fait en paraphrasant l'abbé Pierre : "viens nous aider à aider"
La communauté apparait dés lors comme un lieu propice à la protection de l'individu, à la satisfaction de ses besoins vitaux et à son épanouissement personnel. Nous agissons donc en équipe sur la globalité de la personne en nous préoccupant de sa santé, de ses loisirs, de ses projets en nous appuyant sur les 3 valeurs fondatrices du mouvement :

Accueil
Solidarité
Partage

Aujourd'hui

"C'est bête d'être heureux sans les autres" 

Des femmes et des hommes, tous acteurs de la solidarité

solidatité

La communauté

Une communauté est un lieu  de rencontre.

Rencontre entre compagnons tout d'abord. Cette rencontre renforce le groupe et redonne mutuellement la force de se construire à nouveau.

Rencontre entre compagnons et bénévoles ensuite. Ces drôles de gens qui acceptent de venir donner du temps et qui bénéficient d'une vie plus "normale". Rencontre qui permet aux compagnons de garder un lien avec l'extérieur.

Rencontre entre compagnons, donateurs et clients. Rencontre qui encourage la discussion,  suscite un éventuel coup de gueule, donne l'envie d'être valorisé.

Une communauté est un lieu de vie.

Grâce au travail vécu comme un outil adapté à chacun suivant ses possibilités et ses envies.

Grâce aux loisirs développés comme levier pour s'ouvrir, s'intéresser, se passionner

Grâce aux espaces personnels utilisés comme "bulles" pour se retrouver

Une communauté est un lieu de militantisme.

Parcequ'elle n'est pas une fin en soi, la communauté doit rester attentive à la misère extérieure et agir, interpeller, fédérer autour des valeurs d'accueil et de solidarité. C'est le sens du "carreau cassé" voulu par l'abbé Pierre.

Enfin une communauté est un lieu d'histoire(s)

Recueil de l'histoire de chacun mais aussi et surtout réceptacle de l'histoire commune du mouvement Emmaüs

Les compagnons

Un compagnon est une personne que les épreuves de la vie n'ont pas épargnée. Nous avons coutume de dire que ce sont des gens cabossés.

La communauté est pour eux un refuge dans lequel ils retrouveront la sécurité. Ils bénéficient d'une chambre individuelle fermant à clé. Ils mangent de manière équilibrée et à heures régulières. Ils exercent une activité qui leur redonne dignité et confiance en eux. Ils peuvent à nouveau tisser un lien social avec les autres compagnons et les bénévoles. Ils sont suivis attentivement sur le plan de la santé (intervenante sociale de la communauté, infirmières et médecins extérieurs). Ils ont la possibilité d'avoir des activités de loisirs en groupe et/ou individuelles. Ils participent activement à la vie de la communauté en prenant part aux décisions de fonctionnement. En bref, une communauté Emmaüs leur permet d'être à nouveau considérés comme des personnes responsables.

 La communauté Emmaüs de la Pointe Rouge a accru sa capacité d’accueil. Nous sommes passés de l’accueil de 39 compagnons en 2006 à l’hébergement aujourd’hui de 56 compagnons.

Loin de se réduire ou de se stabiliser la précarité et la misère augmentent et s’étendent à de nouvelles populations : de plus en plus de jeunes en rupture familiale et sans aucune ressource mais aussi des femmes...

Nous avons fait le choix, les chambres en communauté étant toujours complètes, de développer le logement extérieur afin que les compagnons qui le désirent puissent aussi s’épanouir ailleurs. Toutes les cultures et tous les âges enrichissent de leurs différences la vie communautaire. Depuis peu, nous accueillons des femmes, catégorie de la population qui fut un temps épargnée mais qui est maintenant de plus en plus touchée par la précarité et pour qui l'épreuve de la rue est encore plus difficile.

Les nouvelles donnes, l’incendie de février 2010 et l’ouverture de la boutique en juin de la même année ont généré une redistribution des activités. Mais le travail, valeur centrale d’une communauté, reste un outil destiné à favoriser l’épanouissement en respectant et en s’adaptant au potentiel de chacun.
Le ramassage chez les particuliers, l’accueil des dons à la communauté, le tri des objets et leur remise en état, la vente, l’entretien des lieux de vie et des locaux, la cuisine et le service, le standard sont autant de domaines qui par leur variété permettent à chaque compagnon et compagne de trouver sa place, de se sentir utile à la communauté et par là de retrouver sa dignité.

D'autres portraits

Lors de son dernier passage Darren Massie un ami britanique de la communauté et photographe professionnel a réalisé quelques clichés de ces personnalités marquantes que sont les compagnons...

dominiqueYves

Les bénévoles

A Emmaüs, nous avons coutume d’appeler les bénévoles des amis. Ce terme n’est pas anodin. Une communauté est une grande famille unie, les amis sont ceux qui ne vivant pas avec les compagnons viennent partager ponctuellement des moments de vie.

benevolesbeenevoles

Epousant les mêmes valeurs d’accueil et de solidarité, l’ami vient en fonction de sa disponibilité participer à la vie de la communauté. Il se met alors au service du compagnon et vit avec lui tous les moments forts et/ou quotidiens de la communauté. Ils sont regroupés au sein d'une association de type 1901.

L’équipe responsable

Les responsables de la communauté sont salariés au niveau national, ils ont pour mission de coordonner l’ensemble des activités de la communauté en veillant à ce que celles-ci soient conformes aux valeurs énoncées dans la charte Emmaüs.
Au nombre de trois à la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge, ils agissent en coresponsabilité et en étroite collaboration avec les représentants de l’association locale afin d’animer la communauté dans ses aspects sociaux, culturels et économiques.
Ils sont aussi chargés de militer, d’interpeller et d’agir afin que les valeurs d’accueil inconditionnel et de solidarité deviennent des réalités fermes et incontournables dans nos lois et dans les mentalités.
Une intervenante sociale complète l'équipe et s'occupe plus particulièrement de la santé, des démarches administratives et des projets personnels des compagnons.

Les donateurs et les clients

Pièces essentielles du puzzle de la solidarité, ils sont, grâce à leurs dons et à leurs achats, des acteurs à part entière de la communauté. Ce sont ces dons et ces achats qui permettent à la communauté de vivre et de générer des actions de solidarité locale, nationale et internationale. Il convient de rappeler que nous ne touchons aucune subvention de fonctionnement et que c’est le travail de chaque acteur de la communauté qui permet de continuer à se battre aux côtés des plus démunis.

Emmaüs ques aco?

Tout ce que vous avez voulu savoir sur notre mouvement sans oser le demander

Feuilletez donc notre "passeport solidarité"en cliquant sur le coin supérieur des feuilles

NOUS AIDER

"On ne peut pas, sous prétexte qu'il est impossible de tout faire en un jour, ne rien faire du tout"

Nous avons besoin de vous !

Une communauté Emmaüs est régie par une association de type loi 1901.
Nous sommes donc toujours à la recherche de bénévoles pouvant nous aider.

bénévoles


Juliette née au Fite (13) s'interroge …

Ca fait quoi un bénévole à Emmaüs ?


Ben du bénévolat hé, fée Clochette ! Plus sérieusement les bénévoles à Emmaüs sont appelés les amis. La communauté est une famille. Cette famille a des amis. Ceux-ci avec le temps deviennent des membres de la famille. Les amis sont le lien privilégié avec le monde environnant.

Mais pratiquement ils font quoi vos
amis ?

Ils font comme des amis. Ils sont là tout simplement. On peut compter sur eux pour aider en cas de grosse vague. Ils viennent travailler, boire le café, discuter avec les compagnons.

Tu les fais pas bosser?

A Emmaüs notre valeur centrale est la solidarité. Nous demandons aux amis de respecter cette valeur. Alors oui on va leur demander un coup de main. Mais attention nous concevons le bénévolat comme un plaisir. Le travail que l'on va leur confier sera fonction de nos besoins bien sûr mais aussi de leur savoir faire et surtout de leurs envies.

Par exemple ?

Tu pourrais faire des phrases Juliette ! Ils peuvent, par exemple, s'exercer au tri du linge, à la vente, bricoler à la menuiserie, ranger la vaisselle, sélectionner des jouets, faire de la déco… Nous sommes ouverts à tout. L'important est le sens humain qu'ils ont envie d'y mettre et que ce sens soit au service du compagnon.

Ils ont quel âge en moyenne ?

Ben Juliette ça se fait pas de demander son âge à un
ami ! Ce que je peux te dire c'est qu'il y en a des jeunes …et des moins jeunes… des hommes … et des femmes et que l'horizon social est vaste. A Emmaüs on ne s'embarrasse pas de ces pécadilles !

Pratiquement je fais quoi si je veux faire du bénévolat et devenir une amie ?

Tu passes nous voir, tu nous questionnes, tu nous interpelles. Tiens je vais même te faciliter la chose. Appelle un des responsables au numéro suivant 04 91 73 31 51. Ils sont prêts à accueillir toutes les bonnes volontés.
Et puis tu peux aussi aider la communauté en donnant ce qui ne te sert plus (et qui peut servir à d’autres) ou bien en venant au magasin de la communauté et à la boutique Emmaüs en Ville dénicher l’introuvable et acquérir l’incroyable…Bon je te laisse j’ai du boulot...

juliette"

 "Merci pour les infos, maintenant je vais AGIR!!!"

ET LES AUTRES ?

« L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir"

La solidarité locale

L’activité solidaire ne se limite pas à l'accueil de compagnons.

solidaritéLocalement nous aidons les personnes sans ressource en distribuant le matin des vestiaires et des casse-croutes.

Des colis alimentaires peuvent également être attribués à des familles disposant de faibles revenus.

Par ailleurs l’intervenante sociale de la communauté avec l’aval de la commission de solidarité permet à des familles en difficulté de se fournir à moindre coût en matériel de 1ère nécessité (mobilier, literie, électoménager)

Ainsi Emmaüs Pointe Rouge couvre le minimum de besoins vitaux pour des personnes en difficulté sociale sur Marseille

Aider des associations locales

Emmaüs Pointe rouge reste attentive aux combats menés par les partenaires associatifs.

Un de nos partenaires privilégiés est la Fondation abbé Pierre avec laquelle nous mettons en place des actions spécifiques qui sont toujours tournés vers les plus démunis. Un accent particulier a été mis ces temps-ci sur la solidarité envers les Rroms injustement et inutilement stigmatisés.

Nous participons à la grande collecte annuelle de dons organisée par la Banque Alimentaire, dont nous sommes membres fondateurs, en mettant ce jour-là deux camions et quatre compagnons à disposition.

Nous aidons financièrement la recherche lors de la campagne du Téléthon.

Plusieurs compagnons préparent et distribuent des repas aux sans abris avec l’association l’Arche de Noël de maman Jeanine.

Depuis quelques temps nous nous penchons sur les problèmes des jeunes étudiants. En 2009, organisation d’un colloque sur la pauvreté à l’Université Saint Charles, en 2010 grande vente solidaire au profit de nos amis Fac Verte à l’université d’Aix en Provence. Les fonds récoltés lors de ces deux événements ont permis d’attribuer 385 paniers de type AMAP à des étudiants dans le besoin.

 

La solidarité nationale

Nous essayons d’être le plus réactif possible quand on a besoin de nous.

Dans le Var, après les terribles inondations qui ont frappé ce département, une aide en matériel électroménager (gazinières et réfrigérateurs) a été convoyée et deux compagnons sont allés sur place nettoyer une maison de retraite.

Nous sommes aussi amenés à aider d’autres communautés Emmaüs en leur fournissant ce qui leur fait défaut.

 

La solidarité internationale

solidarité


Depuis maintenant trois années Emmaüs Pointe rouge soutient le projet initié par Emmaüs International visant à fournir à 70 000 habitants du lac Nokoué au Bénin de l’eau potable et un réseau d’assainissement.

En décembre deux membres de la communauté ont participé au 2ème chantier et assisté à l’inauguration du deuxième site pilote, celui de Gbessou et c’est maintenant 15 000 personnes qui ont accès à l’eau potable.

Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec l’association Lire et Guérir en fournissant à cette association du matériel médical afin de l’envoyer aux hôpitaux du Maghreb qui en ont besoin.

Nous sommes aussi rapidement réactifs lorsque des événements mondiaux mettent en pèril les plus faibles. Ainsi nous avons participé à des collectes de matériel pour le Liban, la Palestine et plus récemment pour la Tunisie.

TOUJOURS AGIR

"Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir"

Un conteneur pour le Bénin...

Toujours dans l'action, la communauté de la Pointe Rouge a participé (avec deux camions) au chargement du semi-remorque venu de Lyon en vue de remplir un conteneur qui part au Bénin le 23 novembre.

Tous les acteurs de la communauté ont participé en mettant de côté : réfrigérateurs, gazinières, vaisselle, matériel médical (lits médicalisés, béquilles, fauteuils roulants, déambulateurs), vêtements, chaussures, matériel scolaire (cahiers, crayons, stylos, cartables), meubles divers, matériel informatique neuf, outillage manuel et électrique, bicyclettes, machines à coudre etc.

Lionel chargeCamions

Ce conteneur convoiera tout le matériel donné par plusieurs communautés et qui est destiné à une grande vente à Cotonou.

La recette de cette grande vente sera exclusivement consacrée à financer le projet d'accés à l'eau et à l'assainissement sur le lac Nokoué au Bénin

Nous sommes allés à Angers pour le Bénin!

La dernière assemblée mondiale d'Emmaüs International a eu lieu à Anglet. Une des décisions entérinée fut notamment de pérenniser et renforcer l'action concrète menée dans le cadre de l'accès de l'eau:

- permettre à 70 000 personnes d'avoir accès à l'eau et à un réseau d'assainissement sur le lac Nokoué au Bénin.

Actuellement le projet qui s'étale de 2007 à 2015 est en pleine phase de réalisation, au jour d'aujourd'hui prés de 10 000 personnes ont déjà accès à l'eau et à l'assainissement.

Mais nous nous devons de continuer...

La communauté d'Angers dans le Maine et Loire (au Nord quoi!) a organisé le weeek-end dernier un salon régional dont le résulat (prés de 90 000 euros) sera directement affecté à ce projet.

La communauté Emmaüs de la Pointe Rouge est partie prenante de ce projet depuis le début, nous avons donc bien évidemment participé à cette manifestation et 10 personnes (4 compagnons, 5 bénévoles et un responsable) sont allés épauler nos amis d'Angers avec quelques 50 autres groupes participants.

stand de l'omstand d'angers

Une journée fatiguante mais riche en terme de rencontres, d'échanges et d'expériences. Notre stand a été remarqué entre autres grâce au clin d'oeil que nous avons adressé à la diaspora des supportres de l'OM!

Notre engagement international

Depuis 2007, Emmaüs International s'est engagé sur le lac Nokoué au Bénin sur un vaste projet:

- permettre à 70 000 personnes d'avoir l'accés à l'eau et à un réseau d'assainissement.

Les Toffinou sont une peuplade qui pour fuir l'esclavage s'est installée dans une zone marécageuse : le lac Nokoué. Il s'agit là d'un peuple oublié par les autorités et dans un pays déjà pauvre, de plus pauvres encore.

Ils vivent dans un paradoxe, un paysage où l'eau est omniprésente mais impropre à la consommation du fait de la pollution humaine par absence de réseau d'assainissement. Ainsi les femmes, les jeunes filles ou les enfants font jusqu'à une demi-journée de pirogue pour aller chercher de l'eau.

A la demande d'un groupe de femmes, une association locale "Sonagnon" s'est tournée vers Emmaüs Bénin puis Emmaüs International.

Vaste chantier puisqu'il ne s'agit pas de résoudre uniquement des problèmes techniques mais de travailler avec la population elle-même sur des changements de comportements et sur la prise en charge par ses habitants de la gestion du réseau d'eau et d'assainissement.

Ainsi nous visons à une véritable gestion citoyenne et participative de cette ressource qui doit se situer hors de toute marchandisation des groupes multinationaux dont le profit est la seule motivation.

La communauté de la Pointe Rouge s'est impliquée humainement par la participation à un chantier et financièrement dans ce projet depuis le début et continuera jusqu'en 2015.  Il s'agit là d'un projet ambitieux et vous pouvez consulter à ce sujet le site d'Emmaüs International: www.emmaus-international.org


Journée mondiale de l'eau

Le 22 mars est traditionnellement la journée mondiale de l'eau. Mais il ne faut pas que cette "tradition" constitue un alibi de bonne conscience.

A Marseille elle sonne de façon particulière après la tenue du Forum Marchand de l'Eau d'une part et du Forum ALTERNATIF Mondial de l'Eau d'autre part.

L'eau doit rester un enjeu humain en dehors de toute considération marchande et hors de toute spéculation.

Trop de personnes à travers le monde n'ont pas accès à l'eau potable. Emmaüs Pointe Rouge avec Emmaüs International participe à un projet qui va permettre à 70 000 habitants du lac Nokoué au Bénin d'avoir accès à l'eau potable et à un réseau d'assainissement.

C'est l'objet de l'exposition qui se tient à l'intérieur de notre salle de vente avec la projection régulière du film : les Compagnons de l'Eau. Cette exposition se tiendra à partir du 22 mars et jusqu'à la première semaine d'avril.

l'eau couleexpo l'eau

 



Forum ALTERNATIF Mondial de l'Eau: c'est fini?

Le Forum ALTERNATIF Mondial de l'Eau s'est terminé sur une note trés positive. De nombreux participants de toutes les nationalités sont venus s'enrichir de rencontres et échanger de nombreuses et passionantes expériences.

La communauté Emmaüs de la Pointe Rouge s'est investie fortement à travers la mobilisation de bénévoles et celle des compagnons venus prêter et livrer du matèriel.

FAME

 

Le point d'orgue a été la présentation le jeudi 15 lors de l'atelier "solutions communautaires pour la gestion de l'eau" du projet d'accés à l'eau et à un réseau d'assainissement pour 70 000 personnes autour du lac Nokoué au Bénin ainsi qu'une expérimentation en Inde de gestion participative par les représentants d'Emmaüs International.

NokouéBus fame

La délégation d'Emmaüs International est ensuite partie vers Anglet (64) où a lieu jusqu'au 25 mars l'Assemblée Mondiale d'Emmaüs International.La communauté de la Pointe Rouge y est représentée par un compagnon Lucien Charnay.

Délégation Emmaüs International

On nous présente la privatisation des réseaux de distribution comme inéluctable, pourtant un référendum en Italie a inversé la tendance dans ce pays, des expériences ailleurs dans le monde démontrent le contraire et sont pérennes. D'autres alternatives sont possibles... Mobilisez-vous avec nous autour de notre projet!

 

Participation au chantier de Nokoué

Au mois de décembre deux membres de la communauté ont participé au chantier international à Gbessou au bord du lac Nokoué. Trois points forts à ce chantier, les fondations d’une future garderie, une grande vente solidaire et le ramassage des matières plastiques.

chantier nokouéchantier nokouéchantier nokoué

Participation au forum social de Gardanne

forum social de Gardanne

Une autre vision sociétale et économique est possible. Emmaüs a participé avec beaucoup d’autres associations à ces rencontres et a enrichi les différents débats de son expérience en matière d’économie solidaire notamment en exposant les avancées du projet Nokoué au Bénin.

 

 

 

 

L’atelier vélo

atelier vélo

 

 

 

Nous avons créé un atelier dans lequel les étudiants(es) peuvent faire un vélo pour eux et solidairement un autre pour l’Afrique. Ces bicyclettes sont destinées à de jeunes marocains éloignés du lieu de leur scolarité, ils seront convoyés par des compagnons courant septembre en collaboration avec l’association Lire et Guérir.

 

 

 

 



Emmaüs Pointe Rouge: 61 ans le samedi 9 juin!

Notre 61ème anniversaire sera pour nous l'occasion d'une grande vente d'été le samedi 9 juin de 10h à 18h.

Notre magasin regorgera de marchandises de toutes sortes (meubles, vaisselle, bijoux, maroquinerie, électroménager, HIFI, literie, vêtements, livres, etc.)

Mais pas que!

Il y aura une vente spéciale outillage, une autre spéciale articles de sport, notre désormais vente traditionnelle de livres au kilo et une vente de timbres...

Mais pas que!

La restauration sur place sera assurée grâce aux crêpes de Célia, au far breton et aux madeleines de Briac et aux gaufres belges de Dan...

Mais pas que!

Dalhia viendra avec son accordéoniste chanter Piaf, Bouam, troupe africaine féminine, lancera son récital et Katia dirigera sa chorale...

Mais pas que!

L'étal de Serge proposera ses légumes de saison, Fabien amènera ses cerises et Simon ses fournées de pain...

Mais pas que!

Nous trouvant trop à l'étroit nous inaugurerons trois nouveaux espaces: un dédié aux meubles, un autre pour étoffer notre rayon vêtements et puériculture et un dernier pour le sport et la forme.

Alors 61 ans certes mais toujours fringante notre communauté!



AAALLEEEEEEZ L'OM!...

Emmaüs Pointe Rouge à travers sa boutique de la Joliette 16 rue Charles Plumier soutient l'OM.


Les compagnons sont de fervents supporters et seront ce soir de tout coeur avec l'Olympique de Mareuseueille.

Vente de chinoiseries et autres cadres de vélo...

Ce samedi 19 mai aura lieu une vente de "chinoiseries" (kimono, gadgets etc) et des cadres et roues de bicyclettes.


Plus de 200 marcheurs à la communauté!

Ce dimanche 12 mai Ils sont venus en nombre pour soutenir les migrants et partager un pique-nique convivial à la communauté de la Pointe Rouge.

Cette marche ira jusqu'à Londres via Calais pour mettre en avant l'aberration d'un système législatif qui empêche les migrants d'entrer à Vintimille et de sortir à Calais...


Marche en faveur des migrants

Afin de rappeler nos valeurs de fraternité,des marcheurs sont partis de Vintimille pour rallier Calais.

Ces marcheurs passent par Marseille et seront accueillis par un collectif marseillais samedi 12 mai à 12 heures à la Porte d'Aix. Le soir à partir de 19h une soirée de musique et de rencontres aura lieu aux Grandes Tables de la Friche de la Belle de mai.

Le lendemain dimanche à 12h aura lieu un grand pique-nique solidaire sur les plages du Prado

Vente spéciale ramadan!

Pour tous nos amis musulmans (ou non), une vente spéciale avec couscoussiers, faitouts, casseroles, poëles, cocottes minute et autres récipients pour mijoter, cuire, frire sera organisée sous notre préau le samedi 12 mai.


Les livres au kilo reviennent!..

Samedi 5 mai, sous le préau de notre magasin, Bruno vous accueillera avec son étalage imposant de livres à 1 euro le kilo


A consommer sans modération!


Avis aux collectionneurs!

Parmi les dons qui nous sont offerts nous avons parfois de jolies surprises telles que cet exemplaire de Le puits de Jacob de Pierre Benoit avec miniatures d'Arthur Szyk. Outre sa rareté cet exemplaire (numéroté 86) contient une correspondance de l'auteur signée ainsi qu'une dédicace.

Coté à 1200 euros, un collectionneur avisé pourra s'en rendre acquéreur au prix de 1000 euros à la communauté. Halix, le compagnon qui vend les livres se fera un plaisir de vous montrer cet ouvrage

Samedi: tous les goûts et toutes les couleurs!

On le sait vous êtes à la fois gourmands et gourmets, alors en plus de la liste (non exhaustive) précedemment citée pour ce jour de grande vente on vous met en plus:

des fraises de la Charlotte (eh oui elle sera là, la Charlotte aux fraises) agrémentées de quelques fleurs


des crêpes aux parfums variés de la Celia (ah tiens, une nouvelle sur la communauté)


quelques kilos de livres du Bruno (1 euro le kg, pas cher la culture!)

et quelques grammes de raffinement du Halix avec beaucoup de livres rares...parmi lesquels:

Un Tintin de 1947                 Marseille et son Vieux Port de 1909     Mémoire d'un géant de Nadar 1865 (dédicacé)

Et bien d'autres dont un surprenant De sodomia Tractatus de 1879 (pour tous les goûts on vous dit!)

 

Samedi 7 avril grande vente de printemps

"Le printemps est arrivé la belle saison!"

"Le printemps est arrivé sors de ta maison!"


 

Ce sera l'occasion de chiner: des bicyclettes pour se dérouiller, des outils et mobilier de jardin pour bêcher, sarcler et biner, des objets insolites pour s'interroger, des chapeaux pour s'abriter, des jardinières et des pots pour planter, du linge rétro, des rideaux, des nappes, de la dentelle pour agrémenter, du mobilier pour...se meubler, des jolies robes, jupes, chemisiers pour virevolter, de la vaisselle et des bibelots pour décorer, des livres et des bandes dessinées pour se cultiver, des montres et des bijoux pour briller, des disques pour se délasser, de l'électroménager pour cuisiner, du matériel HIFI pour écouter, des luminaires pour s'éclairer, des fruits, des légumes et du bon pain pour bien s'alimenter...

Le tout dans une ambiance détendue empreinte de solidarité

Cette journée sera un moment festif mais c'est aussi l'occasion pour les Marseillais(e)s de montrer leur attachement à notre communauté et de manifester leur soutien pour nos actions auprès des plus démunis.

22 mars journée mondiale de l'eau

L'accès à l'eau est un droit universel reconnu par l'ONU.

Marseille est la deuxième ville de France et plusieurs milliers de personnes vivent dans la rue ou dans un état de précarité extrème.

L'accès à l'eau, à des sanitaires et à des douches devrait être une priorité pour ceux qui n'ont rien ou peu.

Depuis des années notre communauté réclame ce droit universel pour les plus démunis. Il est inadmissible que l'eau potable coule à flot pour nettoyer les caniveaux et soit absente en terme de fontaines.

"On" nous a promis ces installations pour la fin de la mandature et les derniers échos que nous avons font état de 20 sanitaires (800 000 habitants!) dans des lieux "emblématiques" (pour les croisiéristes?) pour 2018.

La communauté de la Pointe Rouge a décidé d'interpeller (une fois de plus!) nos élu(e)s pour réclamer la mise en oeuvre de ce droit universel. Nous éditons pour l'occasion des cartes postales qui seront mises à votre disposition, il suffira de les signer et de les timbrer pour que monsieur Gaudin, Président de la Métropole Aix-Marseille les recoivent.

Merci de votre concours.


La vitrine d'Emmaüs en Ville va se relooker!

Mais chuuuut c'est encore un secret...

Néanmoins en avant première nous vous présentons quelques affiches qui y seront en bonne place pour rappeler que le combat pour les plus démunis continue.

Nous vous rappelons que la boutique Emmaüs en Ville rue Colbert vous propose de la vaisselle, des bibelots, des meubles, des bijoux, de la maroquinerie, des disques, de la HIFI, des livres à des prix bas.

Vos achats contribuent à permettre à 65 compagnes et compagnons de vivre dignement au sein de notre communauté.

L'Accueil de Jour Marceau en danger!

Ce vendredi 2 mars à 11h aura lieu devant la Préfecture un rassemblement pour soutenir cette structure indispensable pour les plus démunis.

Emmaüs est membre fondateur de cet accueil qui reçoit en moyenne 6500 personnes en grande précarité par an.

Les pouvoirs publics mettent en avant des raisons financières pour fermer l'Accueil de Jour Marceau ce qui est pour le moins scandaleux dans une ville où la pauvreté est criante.

Les pouvoirs publics doivent au contarire soutenir ce projet et ne peuvent pas laisser fermer cette association qui répond à des besoins réels.

Soyons nombreux à leurs côtés

Samedi 24 février des livres au kilo!

C'est maintenant devenu un incontournable, un samedi par mois nous vendons des livres à 1 euro le kilo. C'est ce samedi que Bruno, compagnon initiateur de cette vente et Marie bénévole enthousiaste vous accueilleront devant un immense choix d'ouvrages éclectiques.


Le monde selon l'abbé Pierre

VISUALISEZ NOTRE VIDEO "Le Monde selon l'Abbé Pierre"

EN CLIQUANT ICI !!!!!!!!!!!!!

Inauguration J-1

Les panneaux solaires sont branchés, la réserve d'eau est en autonomie pour 10 jours, l'espace intérieur est meublé, la salle de bain est opérationnelle,  les plantes ont poussé comme par magie sur la terrasse, notre Président peaufine son discours, le film "le monde selon l'abbé Pierre" est en cours de téléchargement, le buffet est en cours d'aménagement,l'AFP est venue faire quelques images...


Bref depuis ce matin la communauté est en effervescence en prévision de l'inauguration de l'habitat transportable qui aura lieu demain à 11 heures...

Maison vole!

Nous sommes certains que vous auriez tous eu un gage en pensant qu'une maison volante était inimaginable. C'est sans compter sur l'extraordinaire faculté que nous avons au sein de la communauté à faire léviter toutes choses inanimées!

L'inauguration de cet habitat mobile aura lieu le jeudi 1er février.

La relève pointe le bout de son minois...

La communauté Emmaüs de la Pointe Rouge, ses compagnes et compagnons ont la joie de vous faire part de la naissance du premier bébé à la communauté. Attendu avec impatience par Emanuella sa maman, Freddy son papa et Désirée sa petite soeur, Avi lesté de ses trois kilos 800 a pointé le bout sa frimousse ce dimanche 20 janvier.

Avi, nous te souhaitons la bienvenue!



Un militant qui prend sa retraite?

Impossible! Inconcevable! Inimaginable!

Fathi Bouaroua est désormais un ex directeur de la Fondation abbé Pierre. En effet depuis ce 1er janvier il a fait valoir ses droits à la retraite.


Le directeur est parti mais le militant reste.

Aprés avoir lancé la conférence de presse pour les personnes sans abri ce lundi 22 janvier et étrenné 3 jours auparavant son mandat de membre du Conseil d'Administration de la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge, Fathi reste et restera aux côtés des plus démunis pour dénoncer le mal logement, la précarité et le sort réservé aux migrants.

Non au tri des personnes sans abri!

Les associations s'opposent au tri des personnes sans-abri en PACA

Suite aux décisions gouvernementales de procéder à l'examen des situations administratives des personnes acceuillies dans les centres d'hébergement, nous, associations de solidarité de la région PACA dénonçons l'atteinte aux droits fondamentaux et la mise en place d'un système de tri des personnes sans-abri.

Aussi, nous avons sollicité une rencontre avec le Préfet de Region dans une volonté d'échange et de dialogue. Lors de cette rencontre le jeudi 18 janvier, nous avons pu lui faire part de notre opposition de principe à toute discrimination entre les personnes en situation de précarité.

La période qui s'ouvre met à l'épreuve notre projet de solidarité et les fondamentaux de notre société, et doit remobiliser notre responsabilité individuelle et collective pour réaffirmer fermement que:

  •   le principe d'accueil inconditionnel en hébergement, et son corollaire la continuité de la prise en charge, constituent non seulement la pierre angulaire de notre engagement, mais encore un principe cardinal de l'action sociale
  •   nous nous opposons à toute forme de mise en concurrence de la pauvreté et de la misère, sans égard pour la nationalité ou le statut administratif des personnes qui en sont affligées;
  •   nous refusons que les centres d' hébergement se muent en lieux de contrôle et de tri des personnes sans domicile, et que les intervenants sociaux, auxquelles elle font confiance, deviennent des auxiliaires de l'administration ou des forces de l'ordre;
  •   nous ne nous soumettrons pas aux injonctions illégales de collecte et de transmission d'informations à caractère personnel susceptibles de porter préjudice aux personnes;
  •   même sans droit au séjour, les personnes ne sont pas dépourvues de droits (à l'hébergement, à la santé, à l'éducation, à la protection du domicile, à la protection contre les traitements inhumains et dégradants, etc.) surtout dans un Etat de droit que nous défendons.

Tout en continuant à vouloir dialoguer avec les services de l'Etat, nous restons mobilisés en PACA, comme au niveau national, pour défendre les droits de toute personne et et les valeurs de la République.

Pour marquer notre mobilisation nous vous invitons à une conférence de presse le lundi 22 janvier, anniversaire de la mort de l'Abbé Pierre, à 9h00, Place Stalingrad, Marseille (1er arr.).

Association signataires : Fédération des acteurs de la solidarité, Cités du Secours Catholique PACA, Emmaüs Saint Marcel, Emmaüs Pointe rouge, URIOPSS, La Cimade, Fédération Entraide Protestante, Fondation Abbé Pierre, Fondation de l'Armée du Salut, Le Secours Catholique PACA, Médecins du Monde.

Lundi 22 janvier, on bouge!

L'abbé Pierre est parti le 22 janvier 2007...

La communauté de la Pointe rouge continue son combat auprés des plus démunis. Ce combat est mutiforme et s'articule autour de deux axes: l'accueil et la solidarité.

Ce lundi 22 janvier à partir de 8h00, compagnons et bénévoles seront autour du camion "p'tit dej", place Stalingrad, pour distribuer un brunch sucré salé à ceux qui ont peu. Ce sera aussi l'occasion de donner écharpes, gants et bonnets pour affronter le froid.

Nous porterons ainsi haut et fort les valeurs de partage que nous a transmises l'abbé Pierre. Une manière de rappeler à nos élus que la misère n'a pas de papier et qu'il est de notre devoir de porter assistance aux plus souffrants.


L'interpellation c'est bien, l'action c'est mieux!

En partenariat avec la Fondation abbé Pierre et l'Ampil (insertion par le logement) nous déposerons aussi ce jour-là un habitat transportable à la communauté. Cet habitat sera inauguré le jeudi 1er février, jour anniversaire de l'appel de 1954. Un hommage appuyé à l'abbé Pierre qui avant de partir a dit: "sur ma tombe au lieu de fleurs apportez-moi la liste des familles auxquelles vous aurez donné les clés d'un vrai logement"

Samedi 20 janvier des livres au kilo!

Ce samedi aura lieu en sus de nos stands habituels la vente de livres au kilos.

"Qui n'en veut qui n'en veut 1 euro le kilo de culture et/ou de loisir!"


C'est Bruno , flanqué de son inséparable Neska, le compagnon qui s'occupe du tri des livres qui depuis un mois confectionne les cartons de bouquins en tout genre pour cette vente mensuelle.

Un rendez-vous que tous les passionnés de lecture ne manquerait pour rien au monde

Un triste bilan...

L'association Morts de la rue a communiqué un triste bilan. En 2017, vingt personnes sont mortes dans la rue à Marseille. Vingt morts dans notre bonne ville...

Comment accepter l'inacceptable?

Marseille, deuxième métropole française.

Marseille, capitale européenne de la culture en 2013.

Marseille, capitale européenne du sport en 2017.

Marseille dotée d'hôtels de luxe pour attirer les croisiéristes.

Marseille trouverait-elle "normale" une situation qui pour tout citoyen responsable est intolérable?

L'abbé Pierre disait "gouverner c'est d'abord loger son peuple".

Marseille doit en priorité s'occuper des plus pauvres et trouver des solutions pour un habitat digne et durable.

Réhabilitation des logements insalubres

Réquisition de logements vides

Solutions innovantes pour l'habitat

doivent être trois axes prioritaires d'une politique de la ville responsable et citoyenne. En lieu et place de cette volonté les équipements destinés à empêcher les SDF de dormir fleurissent ici et là.

Mesdames et messieurs les élu(e)s vous manquez d'imagination?

Nous pouvons vous aider car notre volonté est la mise en oeuvre de solutions concrètes et pérennes. La Fondation abbé Pierre, l'association AMPIL et la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge soutiennent un projet "habitat transportable". Il s'agit d'une solution innovante pour pallier à l'insuffisance quantitative et qualitative des places d'hébergement d'urgence et de lutter contre l'habitat indigne.


Cet habitat modulaire conçu pour accueillir un couple et deux enfants est autonome (optimisation de l'énergie solaire pour la production d'électricité, de l'eau chaude sanitaire et du chauffage), en outre il offre un cadre de vie confortable, innovant et écologique. Et la plus value c'est que c'est construit et assemblé par une entreprise d'insertion.

Suivez bien notre actualité sur ce site et sur notre page Facebook car le 1er février 2018, date anniversaire de l'appel de 1954 lancé par l'abbé Pierre sur les ondes radiophoniques  la communauté accueillera sur son site un de ces modules transportables.

Que souhaiter?

On nous a tellement bassiner que dorénavant la politique allait se faire autrement, qu'on allait s'attaquer aux vrais problèmes que pour une fois nous avions été tentés de le croire.

Que nenni!

Plus de contrôles pour ceux qui n'ont pas de travail (un comble!), une politique migratoire qui renie toute empathie humanitaire.

En 1954 l'abbé Pierre lançait un retentissant "mes amis au secours" et à l'aube de 2018 des gens meurent encore dans la rue...

Alors souhaiter une année 2018 pleine de bonheur? Ou bien à nouveau se retrousser les manches et se souhaiter courage et force pour continuer le combat auprés des plus démunis? A Emmaüs Pointe Rouge le choix est vite fait!


 

Un beau moment de partage!

Chaque année à cette période nous organisons un repas en plein air pour tous ceux qui vivant dans la rue sont en détresse. Et comme chaque année ce fut un moment riche de rencontres (beaucoup de personnes sont venues spontanément nous aider à servir) et de partage car qu'est-ce qui est plus beau qu'un sourire comme remerciement. En cette période festive nous nous rendons compte que les citoyens et pourquoi ne pas le souligner surtout les citoyennes sont prêts à aider leur prochain.


C'est ma foi un beau pied de nez à ceux qui lacèrent les tentes, brûlent les couvertures et veulent encore et toujours expulser les miséreux qui sont prétendument sans droit.

"C'est bête d'être heureux sans les autres" Abbé Pierre


Une boutique éphémère?...

Quès aco? nous aurait demandé Tartarin de Tarascon...

Et bien mes chers Tartarin(e)s une boutique éphémère c'est un peu comme celle que nous allons ouvrir du 1er au 31 décembre dans la galerie marchande du Centre Commercial Bonneveine.

Elle n'est pas faite pour durer mais elle vous proposera pour ce mois préparatif aux fêtes de fin d'année un joli échantillonnage de tout ce que vous pouvez trouver dans notre communauté de la Pointe Rouge.

Ouvrez les yeux, il n'y a pas qu'à Tarascon qu'il se passe des choses étranges...

En route pour Noël...

... et notre grande vente du samedi 2 décembre 2017!

NOS LIEUX DE VENTE

 "Avec tout l'argent du monde on ne fait pas des hommes mais avec des hommes qui aiment, on fait tout"

La Venue d'Emmaüs est née le 22 mars 2016

Au numéro 2 du boulevard Georges Cléménceau, cette quatrième boutique est dédiée à l'enfance dans le quartier des cinq avenues.


Ouverte du mardi au samedi de 11h à 18h vous y trouverez, vêtements, puériculture et jouets pour le plus grand bonheur des petits.

Métro ligne 1 arrêt Parc Longchamp


Emmaüs Joliette : c'est parti!

Le quartier de la Joliette ne sera désormais plus le même, la rue Charles Plumier s'est illuminée

 NOUS AVONS OUVERT SAMEDI 9 JUIN A 10 HEURES

 "Emmaüs Joliette" est désormais resplendissante et VOUS  accueille!..

Depuis plusieurs mois nous avons mis de côté de beaux vêtements (souvent de marque), rien que du 1er choix et à de p'tits prix! Sacs à main lustrés, chemisiers colorés,  vêtements 1er âge craquants, petits jouets mignonnets, tailleurs sages et robes décolletées, sandalettes pour la plage et escarpins vertigineux, tennis pour le sport et baskets pour le look, bref tout et le reste pour que cette boutique devienne un lieu où il fait bon flaner

 Couleur et originalité sont les maîtres mots qui qualifient le mieux "Emmaüs Joliette"

            Et puis ceux qui nous connaissent bien le savent, nos actions sont des actions sérieuses et réfléchies toujours axées sur l'accueil et la solidarité, mais à Emmaüs Pointe Rouge nous aimons la couleur, la musique et l'enthousiasme. Nous avons demandé à la fanfare des jeunes étudiants ingénieurs La Farigoule de venir, pour notre ouverture, ensoleiller la rue Plumier avec leurs notes, leurs rires et leur jeunesse

foule2

A l'ouverture, il y avait du monde, du monde, du monde!..

Cela prouve deux choses :

- la pertinence de nos actions de solidarité envers les plus modestes

- l'attachement des Marseillais(es) à la communauté Emmaüs de la Pointe Rouge

intérieurintérieur2

Edmée et Françoise pour les sacs, Nanou, Lina, Eliane, l'incontournable et tellement marseillaise Charlotte et toutes les autres pour le linge rétro, Arlette, Léa et Michelle pour les bijoux, Martine, Jean Robert et Anne pour le linge bébé, Pierre pour les jouets et les autres, tous les autres. Les ami(e)s de la communauté ont fait un travail remarquable.

Mais un immense coup de chapeau est à adresser aux 3 compagnes et 47 compagnons qui par leur travail solidaire et souvent dans des conditions difficiles ont permis que ce lieu existe

Bref, vous l'aurez sans doute compris, nous sommes trés fiers de notre boutique. Nous l'avons créée, aménagée, décorée agencée et c'est grâce à vousqu'elle va vivre...

Nous voulons que vous soyez bien chez nous et que vous ayez envie de venir et de revenir nous voir.

Jeudi à midi, nous avions fait une inauguration colorée, fanfaronnée et joliement échassée!!!

 

L'ensemble de nos invités présents, amis associatifs, élus du secteur, voisins, partenaires ont été unanimes pour apprécier l'élégance souriante d'Emilie et de Marjorie aux jambes interminables(!) ainsi que l'enthousiasme décoiffant de Wonderbrass. Georges et son orgue de barbarie nous avait gratifié d'une perruque aussi bleue que les murs de notre boutique... Tous nos invités ont rendu un hommage appuyé au travail des compagnons et des bénévoles pour que ce lieu existe...

BatteurEmilie et Marjorie

Aujourd'hui vous avez avec enthousiasme et plaisir répondu présents. Vous vous êtes régalés à découvrir, rencontrer, chiner... Habitants du quartier et de bien plus loin (une touriste parisienne!) vous nous avez apporté votre témoignage de bienveillance et de soutien. C'est un encouragement de taille que vous nous apportez


Merci de votre présence et continuez à être à nos côtés...


Emmaüs Joliette (ouvert du lundi au vendredi de 11 à 17h30)

16, rue Charles Plumier

13002 Marseille

04 91 31 53 09

Bus 35 - 49 - 55 : arrêt Joliette

Tramway  ligne 2 : arrêt Joliette

Métro ligne 2 : arrêt Joliette

Station Vélib 2327 : Rue Charles Plumier


Emmaüs en Ville

Cabine d'essayage

Emmaüs Pointe Rouge l'a imaginé, Emmaüs Pointe Rouge l'a fait!

Depuis pas mal de temps l'idée de s'installer au plus prés des Marseillais avait germé. Une boutique en centre ville permettrait de remplir trois objectifs majeurs:

- ouvrir un espace solidaire de proximité plus facilement accessible

- permettre à des compagnons de s'ouvrir davantage sur l'extérieur

- développer des recettes permettant de générer encore plus de solidarité

L'occasion s'est présentée par la disponibilité de 200 m² au 3 rue Colbert. Nous avons aussitôt sauté sur l'occasion et aprés quelques travaux d'aménagement nous avons eu le plaisir d'ouvrir un espace créatif et original le 26 juin 2010.

Cette boutique est un nouvel outil pour tous, compagnons et bénévoles et chacun, en fonction de ses compétences et de ses envies peut s'y investir. La conception des vitrines est l'affaire d'un petit groupe et leur réalisation est confiée à Patrice, compagnon débordant d'imagination et d'ingéniosité.

boutique

Un accent particulier est donc mis sur la décoration. Mais nous avons également le souci de l'originalité de l'objet. Il y en a pour tous les goûts! Chaussures, vêtements, fripe vintage, bibelots, objets d'art, vaisselle, jouets anciens et récents et un rayon livres particulièrement soigné donneront à chacun l'envie de chiner.

Bref, un endroit dans lequel nous avons envie que vous vous sentiez bien...

Emmaüs en Ville est ouvert du mardi au samedi de 11h à 17h30

Et si vous avez envie de faire vos dons dans cette espace, c'est possible s'il s'agit de linge ou de petits objets

Emmaüs en Ville

3, rue Colbert

13001 Marseille

04 91 91 45 60

Bus 21 - 21S - 31 - 32 - 35 - 41S - 49 - 57 - 61 - 70 - 80 - 89 : arrêt Cannebière Bourse

Tramway  ligne T2 : arrêt Belsunce Alacazar

Métro ligne 1 : arrêt Vieux Port

Station Vélib 1302 : rue Colbert

 

La communauté

Emmaüs Pointe Rouge c'est d'abord et avant tout la communauté sise au 110 de la traverse Parangon dans le 8ème arrondissement.

Lieu d'hébergement pour 49 compagnons, c'est laussi l'endroit privilégié pour trouver l'introuvable.

 Aprés l'incendie de février 2010, la vente s'est trés vite réorganisée. Un chapiteau de 1200m² accueille les meubles, l'électroménager, la HIFI, les disques, les tableaux, le linge bébé et la friperie. Les tentes extérieures abritent les jouets, la vaisselle et le bric à brac. Les livres et les vêtements de 1er choix sont exposés dans de petits bâtiments en dur. Enfin l'incontournable cour est toujours présente ainsi que le linge rétro.Magasin

C'est ici et pas ailleurs que vous dénicherez le bibelot coup de coeur, le vêtement indispensable à votre garde robe, l'armoire grand-mère dont vous rêviez ou le service 24 pièces pour recevoir vos amis. Tout et le reste est là pour votre satisfaction.

Et quand vous savez qu'en plus votre achat permet de financer nos actions de solidarité envers les plus démunis, l'hésitation est bannie!

La communauté est ouverte pour la vente :

- du mardi au vendredi de 14H à 18h00 

- le samedi de 10H à 12H et de 14H à 18h00

La boutique rétro est ouverte chaque 2ème et 4ème samedi du mois

La vente maroquinerie-bijoux est ouverte tous les mardis et samedis


Vous pouvez  déposer vos dons tous les jours de la semaine, week-end compris de 8 heures à 18 heures

Emmaüs Pointe Rouge

110 traverse Parangon

13008 Marseille

04 91 73 31 51

Bus 45 : arrêt Marseilleveyre

Navette bateau : port de la Pointe Rouge

Station vélib 8290 : place Joseph Vidal

CREATIONS DE COMPAGNONS

S'épanouir

Il y a soixante ans, le travail était la seule voie permettant l'intégration et l'épanouissement de l'individu. Notre civilisation a reconnu le loisir comme étant une partie importante pour le développemet personnel. La création, l'écriture, le théâtre, la musique sont autant de leviers permettant de se hisser dans la reconnaissance de soi. 

Une communauté se doit de permettre aux compagnons d'exercer une activité de cette nature. Un atelier de théâtre, un autre de musique et encore un autre d'écriture ont été mis en place au sein de la communauté avec des succés temporaires certes mais bien réels. 

Quelques textes

" J'étais ouvrier boulanger pâtissier mais suite à une allergie à la farine, j'ai du quitter mon emploi. Me voilà aux Assedic avec 400 euros mensuels. Marié, sans enfant, cette perte d'emploi, ces nouvelles conditions de vie ont brisé mon ménage. J'ai du quitter mon appartement et me suis retrouvé dans la rue.
Je dormais dans un abri de fortune (une cabane construite de bric et de broc au fond d'une impasse). Cela a duré plus de deux mois. Impossible dans de telles conditions de pouvoir non pas vivre , mais survivre.
Un beau jour, la propriétaire m'a parlé d'Emmaüs Pointe Rouge.
Quelle gentillesse ! On m'a tout de suite donné un casse-croûte, et après un entretien avec les responsables, j'ai été accepté.
Depuis huit mois, ma vie a changé !
La communauté toute entière est devenue ma famille, car je dois vous dire qu'au cours de cette période de galère, ma mère est morte. Affectivement, psychologiquement, moralement, socialement, j'étais anéanti, le noir m'entourait.
Emmaüs a été mon rayon de soleil, mon trait de lumière. Je suis à présent en sécurité, je vis dans une ambiance agréable, je m'y sens bien, je suis respecté. Mes nuits sont toujours hantées par ce passage dans la rue, des cauchemars les martèlent, mais quand j'ouvre les yeux…OUF ! je suis rassuré.
Je pense malgré tout à mon avenir : avec mes petites économies, arriverai-je un jour à avoir un petit commerce, un petit kiosque de viennoiseries ?
Pourquoi pas ?
L'espoir fait vivre… "

Témoignage d'un compagnon

Oublier…
Oublier qui on est
Oublier ce qu'on est
Oublier toutes ces années
Oublier que l'on a été
Et que l'on n'est plus…
Oublier sans pleurer
Sans se retourner
Partir sans faire de bruit
Dans la nuit froide où nous attend un autre destin
Sera t-il autrement…pire ?
Sera t-il autrement…meilleur ?
Seul notre cœur nous le dira
Et nous fera oublier le passé…

Alain F, compagnon

 Quelques toiles

Peinture bruno

 "La différence ou l'indifférence"

Bruno est un compagnon suivi en permanence par Neska petite chienne qu'il a recueillie alors que des indélicats l'avaient abandonnée devant la porte de la communauté.

BrunoNeska

"J'aime peindre, je me sens exister. Je mets dans mes coups de pinceau mes émotions, mes coups de gueule, mes révoltes, en fait tout ce que je ressens. Je n'ai pas appris la technique, je peins comme je le sens c'est tout. Pour les supports, je récupère ce que je peux à la communauté: le bois, l'aggloméré, le métal. C'est mon loisir ma bouffée d'oxygène mon divertissement"


Quelques objets insolites

Patrice est un paradoxe, d'un calme olympien dans ses propos et dans ses gestes, il fourmille d'idées et son imagination est totalement débridée.

Patrice

Lorsqu'on va le voir avec un projet précis en lui demandant si c'est possible, il dégaine lentement sa blague à tabac, se roule méthodiquement une cigarette et en la terminant déclare imparablement "tout est possible". A partir de ce moment, nous savons que son imagination commence déjà à travailler et que le projet va aboutir.

 

Quelques luminaires

Jérome

Comme tout bon compagnon qui se respecte, Jérome a écumé beaucoup de postes sur la communauté, chauffeur,  livreur, vendeur entre autres. Jusqu'à ce que l'on découvre sa passion pour les luminaires "dans lesquels" aime t-il à dire "j'ai baigné durant toute ma jeunesse". Du triphasé aux pampilles aucun lustre n'a de secret pour lui. Aussi a t-il décidé, outre la restauration de jolies pièces destinées à notre boutique du 6 rue Colbert, d'imaginer d'étranges créatures luminescentes qui agrémenteront notre nouvelle boutique 16 rue Plumier...

Robe1guépièrerobe3

Quelques oeuvres culinaires

Du melon...

Gérard est un vrai autodidacte, il ne connaissait rien à la cuisine en arrivant à la communauté. Il a pris plaisir à apprendre en compagnie d'autres compagnons.Ce plaisir, il nous le rend en s'appliquant dans ses présentations, plaisir des yeux avant celui des papilles... Trés axé sur la solidarité, il prépare aussi, chaque hiver, les repas de maman Jeanine pour les gens de la rue.

Gérard

Quelques photographies

Jacintho roule les "R" comme seul un vrai Italien sait le faire. Le fait d'avoir conduit notre camion benne pendant deux ans, lui a donné l'occasion de visualiser Marseille.

Jacintho

Il travaille maintenant dans notre boutique rue Colbert. Passionné de photo, il a l'oeil pour cadrer, saisir le moment, attendre la meilleure lumière, fixer le mouvement. Il s'amuse ensuite à retoucher, colorer, superposer bref à faire de ses photos d'authentiques créations.


Il a transmis son virus photographique à Dagmar, la 1ère compagne que nous avons accueillie à la communauté.

 

 

 

Contact & Infos pratiques

COTE DONS

Vous pouvez déposer vos dons tous les jours sans exception de 8h00 à 18h00.

Le standard est ouvert du mardi au samedi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 : soyez patients vous êtes très nombreux et nous vous en remercions mais cela occasionne de l'attente...

Nos ramassages sont effectués dans les 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 7ème, 8ème, 9ème arrondissements. Les communautés de Saint-Marcel et de Cabriès s'occupent des autres arrondissements. Ces ramassages sont bien évidemment gratuits.

Nous vous remercions de ne nous confier que ce qui peut servir de nouveau (matelas ou linge tachés, meubles vermoulus occasionnent pour nous des frais de déchetterie).

Vous êtes trés nombreux à nous téléphoner pour que l'on vienne chez vous et nous vous en remercions.

Toutefois cela peut parfois occasionner une saturation de notre standard qui vous est préjudiciable. PUISQUE VOUS DISPOSEZ D'INTERNET N'HESITEZ PAS A NOUS ENVOYER UN MAIL A L'ADRESSE SUIVANTE : com.emmauspr@orange.fr. VOTRE DEMANDE SERA TRAITEE PLUS RAPIDEMENT. MERCI POUR VOTRE COMPREHENSION ET VOTRE SOLIDARITE

COTE ACHATS

Nous disposons maintenant de CINQ points de vente:

- LE MAGASIN DE LA COMMUNAUTE 110 traverse Parangon dans le 8ème arrondissement est ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h00  et le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h00 

Vous y chinerez :

des vêtements, des meubles, du petit et du gros electro-ménager, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine, des vêtements enfants, des jouets, des livres, des disques et des tableaux, des bibelots, des meubles, de la maroquinerie, du linge de maison et du linge rétro, et tout un bric à brac que l'on ne peut trouver qu'à  Emmaüs!

La boutique de linge rétro est ouverte les 2ème et 4ème samedis.

La boutique bijoux-maroquinerie est ouverte chaque mardi et chaque samedi

Bus 45 : arrêt Marseilleveyre

Navette bateau : port de la Pointe Rouge

Station Vélib 8290 : Place Joseph Vidal

- LA BOUTIQUE EMMAUS EN VILLE au 3 rue Colbert dans le 1er arrondissement est ouverte du mardi au samedi de 11h à 17h30

Vous y dénicherez :

des jouets, des livres, des bibelots, des petits meubles, de la vaisselle

Bus 21 - 21S - 31 - 32 - 35 - 41S - 49 - 57 - 61 - 70 - 80 - 89 : arrêt Cannebière Bourse

Tramway  ligne T2 : arrêt Belsunce Alcazar

Métro ligne 1 : arrêt Vieux Port

Station Vélib 1302 : Rue Colbert

- LA BOUTIQUE EMMAUS JOLIETTE au 16 rue Plumier dans le 2ème arrondissement est ouverte du lundi au vendredi de 11h à 17h30

Vous y trouverez:

des vêtements femme, homme, enfant et tous leurs accessoires (chapeaux, sacs, ceintures etc.)

Bus 35 - 49 - 55 : arrêt Joliette

Tramway  ligne 2 : arrêt Joliette

Station Vélib 2327 : rue Charles Plumier

- LA PAUSEMMAUS au 68 du boulevard Duparc dans le 4ème arrondisement est ouverte du mardi au samedi de 11h à 17h30

Vous y trouverez:

des vêtements hommes et femmes, de la puériculture, de la literie, de la vaisselle, des livres, de la hifi et des meubles

Bus 6 -72 : arrêt Duparc Blancarde

Métro ligne 1 : Cinq Avenue Longchamp

Tramway ligne 2 : Foch Sakakini

LA VENUE D'EMMAUS au 2 boulevard Georges Clémenceau dans le 4ème arrondissement est ouverte du mardi au samedi de 11h à 17h30

Vous y trouverez:

Des jouets, des vêtements enfants, de la puériculture

Métro ligne 1: Cinq Avenues Longchamp

A TOUTES ET A TOUS BONNE PECHE!

CONTACT

Adresse Emmaüs - Pointe Rouge,
110, Traverse Parangon , 13008 Marseille

téléphone Tél : 04 91 73 31 51

Fax 04 91 72 36 46

courriel com.emmauspr@orange.fr

 

Zone Administration sécurisée

visites